novembre 24, 2020

TEMPORAMA

La nouvelle vision de business

5 solutions pour financer votre projet d’entreprendre

6 min read
5 solutions de financements

5 solutions de financements

Vous avez une idée à concrétiser ? Vous cherchez une solution budgétaire ? Vous ne savez pas quel serait le moyen adapté pour trouver un financement à votre projet ?

Sachez qu’en France, il existe plusieurs moyens. Beaucoup d’associations, les réseaux d’entrepreneurs, beaucoup de dispositifs sont proposés pour encourager la création d’emploi en passant par la création d’entreprise.

Voici les 5 moyens grâce auxquels plusieurs projets ont vu le jour.   

Crowdfunding

Nous connaissons bien le principe de crowdfunding ou le financement participatif. Le concept est né au début des années 2000 avec le développement d’internet. Comme son nom indique, c’est un financement alternatif qui fait appel aux ressources financières auprès des particuliers, des ménages. Via des plateformes de financement participatif, le fonds est récolté sous forme de don, prêt rémunéré ou de participations des entreprises.

Le crowdfunding s’adresse à tous les acteurs, entreprise, particuliers, association ou autres qui a un projet à réaliser. Ce type de financement est au tout départ adapté aux entreprises. Aujourd’hui, les particuliers peuvent également faire une demande.     

Pour sécuriser l’activité et favoriser son développement, les opérations sont réglementées par un cadre juridique dédié et amélioré au fils des années.

Vous trouvez le tableau récapitulatif du crowfunding (source : www.economie.gouv.fr)

différents types de crowdfunding

Vous pouvez trouver toutes les plateformes agrées par BPIfrance listées sur le site financeparticipative.org et francefintech.org

Pépite de France pour les étudiants

C’est un dispositif mis en place en 2014 par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Le but est d’encourager l’esprit d’entreprendre et promouvoir les projets de chacun.

Pour pouvoir bénéficiaire d’une aide de ce dispositif, l’étudiant doit avoir le Statut SNEE (Statut National Étudiant-Entrepreneur). Tous les étudiants à partir du bac et sans limite d’âge peuvent en faire une demande. Chaque projet sera donc étudié par un comité d’engagement en fonction de la motivation et des qualités du projet.  L’étudiant dont le projet est sélectionné, sera bénéficiaire de ce statut.

 Le SNEE permet aux bénéficiaires

  • D’être reconnus, accompagnés,
  • De rejoindre un réseau actif de plus de 8.000 Étudiants- Entrepreneurs,
  • D’accéder à des espaces de coworking et
  • De bénéficier d’aides financières

Il existe 33 pôles PEPITE en France. Vous avez le calendrier affiché sur le site pour la date de clôture de candidature de chaque pôle.

Voici la prochaines date d’appel de projets

APPEL À PROJETS

Les candidatures pour l’édition « Made in France » de wweeddoo sont ouvertes.
Cet événement est destiné aux jeunes âgés entre 13 et 30 ans, ayant un projet novateur, conçu, fabriqué ou distribué en France.

Date limite de candidature : 1er novembre 2020

GAIA

Voici un autre moyen pour vous faire accompagner et trouver un financement.

Il s’agit de GAIA. Les aides sont réservées aux établissements qui remplissent les conditions de l’agrément entreprise solidaire, aux entrepreneurs engagés dans les régions du département de l’Isère.

Vous la connaissez peut-être GAIA. Il est dirigé par une équipe permanente et des bénévoles qui ont des expériences réussies d’entreprendre. Elle a pour mission de

  • contribuer au développement de l’économie local
  • promouvoir l’entreprenariat et l’économie sociale et solidaire
  • assurer une dynamique collective du territoire
  • permettre à chaque porteur de projet d’accéder à un prêt bancaire dans de bonnes conditions

Pour bénéficier d’un accompagnement, chaque projet doit passer les 5 étapes de sélections :

  • Etape 1 : déterminer la pertinence d’une intervention financière
  • Etape 2 : Analyser et consolider le projet
  • Etape 3 : présenter le projet devant le comité d’engagement
  • Etape 4 : mettre en place des financements ou un contrat
  • Etape 5 : chaque projet est suivi chaque année pour faire le point sur son évolution

Le financement vise à donner des moyens pour renforcer la possibilité de réussir, pour résister aux différentes conjonctures et pour convaincre d’autres partenaires financiers. Il couvre en général le besoin d’investissement, de stock et de trésorerie. L’association donne des aides sous forme de

  • Prêt à taux bonifiés sans caution ni garantie
  • Des garanties bancaires pour limiter ou exclure les cautions personnelles
  • Un appui à la stratégie de financement et une médiation bancaire

Grâce à cette association, plusieurs projets locaux ont pu être soutenus. On compte en 2018, plus de 312 entreprises et associations, soit 9 millions d’euros investis.

Voilà une idée de limiter les risques dans votre projet d’entreprendre. Par contre, pour multiplier votre chance d’être sélectionné, soyez précis et claire dans votre plan. Préparez votre projet avec les descriptifs détaillé de votre activité, une étude du marché pour justifier que votre projet est viable, les hypothèses commerciales, un business plan avec un tableau de bord et tous les autres documents financiers prévisionnels.

Ulule

Ulule est une plateforme de financement participatif qui permet à de nombreux projets de se faire financer par leur communauté. En échange de participations, la personne responsable du projet offre une ou plusieurs contreparties à choisir. Le projet doit, dans ce cas, atteindre 100% d’objectif pour pouvoir récupérer le fonds et livrer ses contreparties.

Avant la publication, chaque projet est étudié selon les critères de la plateforme. Le but est d’assurer que le projet soit réalisable et viable ainsi que la crédibilité du porteur. Le projet sélectionné bénéficiera d’un accompagnement personnalisé pour maximiser sa chance de réussite. La durée d’examen du dossier est en général moins de 48 heures.

Ce type de financement est un des meilleurs moyens de financement pour ceux qui ont une idée précise et qui veulent la concrétiser. Il est accessible à tout le monde quel que soit l’âge, sa nationalité ou son pays d’origine. Par contre, quelques conditions s’imposent : avoir plus de 18 ans ou avoir un tuteur majeur et réside dans des pays donc la monnaie nationale est soit €, $, CHF ou £.

Pour demander un financement, le porteur de projet doit remplir le formulaire de soumission. La collecte de fonds doit se faire sur une durée déterminée. Le budget nécessaire pour le lancement de projet doit être également déterminé pour donner une vision claire aux financeurs et donner plus de chance au projet d’avoir un moyen suffisant pour garantir la réussite.

Pour soutenir un projet, il faudrait d’abord choisir un ou plusieurs projets parmi ceux présents dans la liste de Ulule. Il faut ensuite créer un compte pour pouvoir verser une somme souhaitée au projet. Si le budget du projet atteint le montant minimum demandé, la somme prélevée du compte de souscripteur sera versée aux apporteurs de projet, si non, elle sera remboursée intégralement aux souscripteurs.

Il faut garder en tête que le risque zéro n’existe pas. La possibilité d’échec peut être important selon le type de projet. Ce sont des projets innovants, créatifs qui peuvent répondre ou pas aux besoins du marché.  Il est donc important d’étudier au minimum le projet, sa présentation, son objectif et les moyens prévu pour le réaliser.

Crédit bancaire

Le prêt bancaire est un moyen classique. Selon votre plan, le budget est déterminé. Pour accéder à un prêt, votre banque vous demande des documents financiers qui justifient la santé de votre entreprise. En général, elle a besoin de ces documents sur 3 ans. Le but est de voir l’évolution de votre entreprise, juger votre capacité de remboursement ainsi que votre projet futur.

Pour un porteur de projet, il est vrai qu’il est difficile d’avoir un emprunt bancaire. Une garantie personnelle est souvent demandée lors d’un emprunt professionnel. Et la plupart du temps, c’est un refus automatique. Mais rien n’est perdu d’avance. Le projet bien monté et préparé a toujours plus de chance de trouver un financement. Vous avez la possibilité de se faire accompagner par les conseillers financiers privés qui eux connaissent bien le milieu. C’est le même principe que les courtiers des prêts lorsqu’on veut accéder à un prêt immobilier avec un taux bas. Ces spécialistes ont, en général, des expériences réussies dans le secteur financier et possède un bon carnet d’adresse qui facilite sa mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *