Prix immobilier Lyon, qu’est-ce qui justifie sa hausse ?

Après Paris, la capitale des Gaules est la deuxième ville française ayant le prix au m² le plus élevé du pays. Il en est ainsi depuis plusieurs années déjà et la crise sanitaire liée à la Covid-19 n’a absolument rien à y voir. Le marché immobilier dans toutes les grandes villes, même dans toute l’hexagone continue de progresser. Trouvez ici les indicateurs clés qui justifient l’évolution des prix de l’immobilier à Lyon.

Les raisons de l’évolution des prix de l’immobilier à Lyon

3 facteurs justifient la hausse des prix immobiliers dans la ville. Il y a en premier lieu son attractivité. En plus, il y a ce problème d’installation de personnes plus riches au détriment des habitants modestes. Enfin, l’offre n’arrive plus à répondre à la demande. En savoir plus :

Lyon est une ville très attractive

Selon une étude menée par RégionJobs en 2018, la ville de Lyon est classée en tant que première métropole la plus attractive du pays. D’après les résultats, elle est la première sur le marché du travail et pour la qualité de ses infrastructures.

En outre, comme atout phare, Lyon jouit d’une situation géographique fort appréciable. Elle se trouve en position centrale aussi bien dans le paysage français qu’européen. Cet aspect des choses est favorisé par la présence d’un aéroport international dans la métropole qui connecte cette dernière aux hubs nationaux et internationaux.

L’accessibilité de Lyon est également caractérisée par l’implantation de nombreuses gares. On distingue la gare Part-Dieu, la gare de Vaise, la gare Jean-Macé et la gare Perrache qui connectent la ville au niveau national.

Aussi, ce berceau de PME suggère de former des cadres compétents dans son université. En gros, la ville de Lyon est un endroit où il est bon de rester et de nombreux investisseurs immobiliers l’ont compris. Ce qui n’a pas tardé à faire augmenter les prix des logements.

La gentrification de nombreux arrondissements de la ville

Un autre facteur justifiant la carte des prix de l’immobilier à Lyon, c’est bien le phénomène de la gentrification approuvée d’ailleurs par une étude réalisée par l’Insee en 2016. En effet, un processus d’embourgeoisement s’observe de plus en plus dans plusieurs arrondissements. Ce qui bien évidemment entraîne une hausse des prix de l’immobilier qui peinaient déjà à être accessibles.

L’offre est plus importante que la demande

Enfin, le dernier critère impactant sur l’évolution des prix de l’immobilier concerne le rapport offre et demande sur le marché. En effet, entre 2020 et 2021, la demande a augmenté de 25 %. Or, pour 4 nouvelles personnes emménageant à Lyon, il n’y a qu’un seul nouveau logement qui y est construit. Cela fait que l’offre se fait de plus en plus rarissime​. Et​ selon les lois de l’économie, les logements deviennent inévitablement chers.

État des lieux des prix de l’immobilier à Lyon

Les prix de l’immobilier à Lyon ont fusé, ça, c’est certain ! Et cela de façon considérable. Entre 2007 et 2017, une étude a révélé que les prix de l’immobilier neuf à Lyon ont flambé de 30 %. En 2021, le prix du m² est d’environ 5400 €. Même s’il est inférieur au prix moyen parisien (9 611 €), il est tout de même supérieur au prix moyen national du m² 3 360 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas pas affichée. Required fields are marked *